Sécurité

sécurité

SECURITE ROUTIERE : Parents aidez-nous !

La commune de Saint Cyr sur Menthon essaie de mettre en œuvre une politique sécuritaire en faveur des enfants se rendant par le bus dans les collèges et lycées.

Cela passe par l’éclairage de certains points de ramassage jugés insuffisamment éclairés, pour trois d’entre eux les travaux sont en cours. Nous allons modifier un point d’arrêt pour éviter une traversée de la RD 80 très dangereuse. Nous mettons aussi des abri-bus à la disposition des élèves et nous envisageons aussi la création d’autres.

Mais le Conseil Municipal avoue être incompétent sur le comportement de vos enfants !

Régulièrement nous faisons le tour des arrêts de bus et nous avons constaté que trop peu d’élèves portait le fameux gilet jaune qui permet aux automobilistes de voir et d’éviter votre enfant surtout en cette période hivernale.

Piétons, adoptez les bons réflexes pour vos déplacements de nuit et de jour par temps de brouillard !
On constate une sur-accidentalité routière des piétons aux heures de pointe à l’aube (8h-10h) et au crépuscule (17h-19h). La principale cause est la faible visibilité des piétons dans la nuit et en cas de brouilard :
– Sans aucun équipement rétro-réfléchissant : Visibles à 30 mètres, contre plus de 150 mètres lorsqu’ils en sont équipés.

Pour se rendre plus visible, le piéton doit donc :


– Porter le
gilet jaune.
– Privilégier des vêtements et chaussures équipés d’éléments rétro-réfléchissants. Pour les enfants, choisir un cartable avec des bandes rétro-réfléchissantes sur les bretelles, les côtés et le dos du sac pour que l’enfant soit visible sous tous les angles.
– Apprendre à l’enfant à marcher le plus loin possible de la chaussée : s’il n’y a ni trottoir ni accotement, marcher sur le côté gauche de la chaussée pour bien voir les véhicules arrivant en face.
– Coller des stickers fluorescents supplémentaires.
Automobilistes, adoptez les bons réflexes pour la conduite de nuit, surtout sur nos petites routes communales :
– Se méfier des « trous noirs », passages d’une zone éclairée à un espace plus sombre d’où un piéton peut surgir.
– Adapter toujours sa vitesse car la distance d’arrêt est au minimum de :
– 25 m (38 m sur route humide) pour une vitesse de 50 km/h,
– 64 m (96 m sur route humide) pour une vitesse de 80 km/h,
– Circuler les vitres sèches et désembuées : les reflets masquent la présence d’un piéton,
– S’écarter au moins d’un mètre des trottoirs pour la sécurité des piétons.

Parents aidez-nous !

Aussi, nous vous demandons de veiller à ce que vos enfants portent un gilet jaune de votre domicile jusqu’à la montée dans le bus et de la descente du bus à votre domicile. Il leur est aussi conseillé d’utiliser une lampe de poche et de ne pas utiiliser le téléphone portable lors de leurs déplacements. Nous espérons que vous tenez à vos enfants pour leur faire appliquer ces mesures pleines de bon sens.

Un gilet jaune leur a été remis lors de leur entrée en sixième mais peut-être que la taille ne leur convient plus, aussi vous pouvez venir en demander un en mairie, il vous sera remis gracieusement.

LE PORT DU GILET JAUNE S’IMPOSE A TOUS ET EN TOUTES SAISONS

Merci de votre participation à cet effort de sécurisation.

DISPOSITIF DE VIGILANCE CITOYENNE

Le dispositif a été mis en place en 2017 sur la commune par convention avec la gendarmerie, des personnes volontaires dans chaque quartier sont des relais pour les gendarmes, le dispositif fonctionne dans les deux sens : les personnes signalent des comportements suspects et les gendarmes les tiennent informées si nécessaire.

MISE EN GARDE

Des escrocs ont sévi sur la commune : attention ! La commune ne mandate jamais de représentants commerciaux vers ses citoyens. En cas de doute n’hésitez pas à informer la mairie.

 

 


SECURITE DES BIENS ET DES PERSONNES : REGLE DES 3 S

Le département de l’Ain, comme le reste du territoire national, a connu en 2013 une forte hausse du nombre de cambriolages, forme de délinquance particulièrement traumatisante. Notre commune n’a pas été épargnée par cette évolution de la délinquance. En réaction, un plan départemental de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée a été mis en œuvre depuis le début de cette année. Les résultats sont encourageants car la hausse observée depuis plusieurs années est enrayée et le nombre de cambriolages en baisse. La lutte contre les cambriolages peut être encore plus efficace et doit se poursuivre. Elle nécessite pour cela l’implication de tous les citoyens, responsables également de leur sécurité.  Une campagne d’information et de sensibilisation est lancée dans le département. Elle présente l’ensemble des dispositifs déployés par les services de l’Etat pour associer activement la population dans la prévention des cambriolages.

Vous êtes invités à suivre la règle des « 3S » : sécuriser votre habitation, surveiller votre environnement proche et signaler toute présence suspecte :

  • SECURISER
    • Contre les cambriolages, ayez les bons réflexes ! Des gestes simples peuvent permettre de prévenir les cambriolages : fermez votre porte à clé même pendant de très courtes absences, ne pas laissez dans votre jardin d’échelle ou d’outils pouvant faciliter une intrusion, prenez une photo de vos objets de valeur pour faciliter les recherches en cas de vol, … (tous les conseils : rendez-vous sur le site de la préfecture ain.gouv.fr/securite-publique), prévenir les vols à main armée dans vos commerces. Un dépliant explique les règles simples que les commerçants doivent respecter pour prévenir ce type d’agressions. En complément, les référents sécurité, experts de la police et de la gendarmerie, peuvent intervenir auprès des entreprises,commerçants, artisans pour prodiguer des conseils techniques d’ordre général sur la sécurisation d’un site.
  • SURVEILLER
    • L’opération tranquillité vacances : lorsque vous vous absentez pour une période prolongée, les services de police ou de gendarmerie peuvent, à votre demande, surveiller votre domicile ou votre commerce au cours de leurs patrouilles quotidiennes. Un dispositif au service des commerçants, « alerte-commerce », est mis en place par la chambre de commerce et de l’industrie de l’Ain (CCI) et la préfecture. Il vise à prévenir la répétition de faits délictueux, par une information immédiate diffusée par SMS vers les commerçants adhérents au dispositif. Le dispositif de « participation citoyenne » s’appuie sur la vigilance des voisins d’un même quartier pour lutter contre la délinquance et en premier lieu les cambriolages. Les voisins manifestent leur esprit de responsabilité et de citoyenneté en étant attentifs aux faits inhabituels et à leur propre sécurité. Le maire, partenaire incontournable, valide le concept et identifie en lien avec les services de sécurité, les quartiers. L’efficacité du dispositif repose sur l’entretien d’un dialogue constant entre les référents et la population et les forces de sécurité (gendarmerie ou police).
  • SIGNALER
    • Enfin, si vous êtes témoin ou victime d’un cambriolage, il vous appartient, dans un acte citoyen et solidaire, de prévenir les forces de l’ordre : appelez le 17 ou le 112, votre appel peut être déterminant pour interpeller les cambrioleurs. Vous devez également conservez les lieux en l’état pour permettre au service enquêteur de relever tout indice utile à l’enquête.
  • La pré-plainte en ligne : les victimes d’atteintes aux biens occasionnées par un auteur inconnu peuvent effectuer une déclaration en ligne et obtenir rapidement un rendez-vous auprès du commissariat de police ou de la brigade de gendarmerie de leur choix, pour signer leur plainte.Toutes ces informations sont disponibles sur le site des services de l’État dans l’Ain à l’adresse suivante : http://www.ain.gouv.fr/securite-publique

Télécharger flyer sécurité.